Faut-il réguler l'encombrement des sites récréatifs ? Un modèle de choix discret avec participation

Résumé : En France, les sites récréatifs sont généralement en accès libre, ce qui explique qu'ils sont souvent encombrés, notamment quand ils sont attractifs et proches des zones peuplées. La théorie prévoit que l'équilibre de fréquentation est alors non optimal en raison d'un effet externe d'encombrement. Alors que des travaux anciens ont caractérisé équilibre et optimum dans le cadre de modèles mono-site à demande continue (Fisher et Krutilla, 1972), les rares articles récents utilisant les modèles de choix discret se sont limités à étudier empiriquement l'équilibre et la répartition des visites entre les sites. Notre modèle théorique permet de formaliser l'équilibre et l'optimum de fréquentation, dans le cadre d'un modèle de choix discret à deux sites intégrant la décision de participation des individus, ainsi que certains instruments de gestion permettant d'améliorer le bien-être. Il a été nécessaire de recourir à une formulation générale du bien-être définie par Erlander (2005). On montre que les individus participent trop et visitent trop le site de meilleure qualité (et pas assez le site de qualité inférieure) à l'équilibre. En exprimant les désutilités collectives liées à la participation et à la mauvaise répartition des visites entre les sites, le modèle permet d'en déduire les taxes optimales et les effets sur le bien-être collectif d'une augmentation de la qualité des sites. Une illustration simplifiée est proposée à partir d'un modèle logit multinomial estimé sur des données de pêche récréative. / Open-access is probably the main cause of crowding on recreational sites, especially when they are attractive and close to urban areas. In this case, theory predicts equilibrium and optimum differ due to externality of congestion. Whereas Fisher and Krutilla (1972) caracterized optimum and equilibrium in monosite models, recent works on congestion in multiple sites models (Random Utility Models) only study equilibrium and the repartition of visits between sites in an empirical way. Our theoretical framework allows us to go further and derive visitation equilibrium and visitation optimum in a two sites Random Utility Model with participation. Sites differ by quality. We use a recent measure of welfare (Erlander, 2005), essential to calculate optimum. At equilibrium, we show that participation is too high and that the high quality site is too much visited. We introduce optimal taxes to resolve this issue. Because this solution does not appear very realistic in the French case, we also examine impacts of improvements of quality on welfare. An illustration is finally proposed with a multinomial logit model estimated with data on recreational fishing.
Type de document :
Article dans une revue
Revue d'Etudes en Agriculture et Environnement - Review of agricultural and environmental studies, INRA Editions, 2009, 90 (1), pp.51-77
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [21 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-agrocampus-ouest.archives-ouvertes.fr/hal-00729204
Contributeur : Céline Martel <>
Soumis le : jeudi 10 janvier 2013 - 09:25:21
Dernière modification le : mercredi 4 avril 2018 - 09:59:03
Document(s) archivé(s) le : jeudi 11 avril 2013 - 03:51:27

Fichier

051_078.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-00729204, version 1

Citation

M. Leplat, Philippe Le Goffe. Faut-il réguler l'encombrement des sites récréatifs ? Un modèle de choix discret avec participation. Revue d'Etudes en Agriculture et Environnement - Review of agricultural and environmental studies, INRA Editions, 2009, 90 (1), pp.51-77. 〈hal-00729204〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

298

Téléchargements de fichiers

151