La gestion du sanglier : modèle bioéconomique, dégâts agricoles et prix des chasses en forêt

Résumé : Le sanglier est à la fois une ressource et un nuisible : gibier valorisé par les chasseurs et responsable de dommages collectifs, notamment agricoles. Le papier s'intéresse au contrôle des populations de gibier. Notre analyse est basée sur un modèle bioéconomique. La population optimale correspond à la maximisation de la valeur présente de la richesse collective liée à la présence du sanglier, c'est-à-dire le flux actualisé sur un horizon infini du consentement à payer des chasseurs diminué des dommages agricoles. Nous prenons en compte la perte de bien-être d'une réduction des populations supportée par tous les chasseurs. Pour l'analyse empirique, nous avons reconstruit la dynamique des populations de sanglier à partir des données sur les dégâts agricoles. L'analyse des prix des adjudications des chasses en forêt domaniale a permis de révéler la demande de chasse au sanglier, en utilisant la méthode des prix hédonistes. Les solutions d'équilibre de long terme obtenues permettent d'apporter un éclairage sur la politique optimale de contrôle des populations de sanglier.
Type de document :
Autre publication
2009, 40 p
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [25 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-agrocampus-ouest.archives-ouvertes.fr/hal-00729245
Contributeur : Céline Martel <>
Soumis le : mercredi 30 janvier 2013 - 17:44:19
Dernière modification le : jeudi 5 juillet 2018 - 11:32:04
Document(s) archivé(s) le : lundi 17 juin 2013 - 14:52:48

Fichier

WP09-11.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00729245, version 1

Citation

Carole Ropars-Collet, Philippe Le Goffe. La gestion du sanglier : modèle bioéconomique, dégâts agricoles et prix des chasses en forêt. 2009, 40 p. 〈hal-00729245〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

372

Téléchargements de fichiers

1045