L'évaluation des politiques publiques. Un outil de prévention des crises

Résumé : Les travaux en psychologie expérimentale (école de Palo Alto, Grégory Bateson (1972) en particulier) et sur l'apprentissage organisationnel (Argyris et Schön, 1978) ont depuis longtemps montré que l'identification d'écarts par rapport aux objectifs (d'une organisation) peuvent paradoxalement conduire à des comportements de correction qui vont accélérer l'apparition de phénomènes de crise. C'est en particulier le cas lorsque les processus cognitifs à l'œuvre au sein de l'organisation se focalisent sur l'analyse des moyens et de leur utilisation pour étudier et corriger les écarts aux objectifs. En laissant l'objectif et la finalité de l'action hors du champ de questionnement, un processus par apprentissage en simple boucle va en effet retarder la détection voire même précipiter la situation critique via le phénomène d'escalade de l'engagement (Staw, B., 1981). Dans un contexte de tensions, la capacité à questionner l'objectif et à débattre du bien fondé de l'action prennent une importance particulière. Par rapport aux autres outils de pilotage de l'action publique (suivi, contrôle,...), l'évaluation des politiques publiques présente précisément cette spécificité de mettre au cœur de son questionnement la pertinence des objectifs et le bien fondé de l'action. Par ailleurs, par ses méthodes, l'évaluation des politiques publiques, en s'appuyant sur un processus participatif, est également à même de favoriser un débat raisonné autour des finalités de l'action. Notre communication entend montrer en quoi l'évaluation des politiques publiques en favorisant un apprentissage en double boucle inscrit l'organisation dans un cercle vertueux de questionnement - repositionnement stratégique de l'action publique permettant de prévenir les situations critiques. Ce faisant, nous étudierons les conditions à réunir pour garantir une pratique réflexive de l'évaluation assurant une plus grande capacité d'anticipation et d'adaptation du cadre de l'action publique à l'évolution de son contexte. Une première section de notre papier sera consacrée à définir la notion de crise. Nous serons amené à distinguer différents types de crise, que ces situations de crise apparaissent au niveau sociétal (crise économique, écologique,....) ou au niveau et au sein même d'une organisation. Dès lors, dans une seconde section, il nous sera possible de discuter des modalités de prévention et d'anticipation de ces crises. En particulier nous expliciterons le rôle des outils de pilotage de l'action dans ces mécanismes de prévention ou au contraire d'accélération de l'apparition de situations critiques. Ces développements nous conduiront alors à préciser la place particulière de l'évaluation des politiques publiques qui, de par ses objectifs et ses méthodes, peut constituer un outil privilégié de prévention des crises.
Type de document :
Communication dans un congrès
10è journées françaises d'évaluation "l'évaluation des politiques publiques devant les défis d'une société en tension", Jun 2011, Nantes (FR), France
Liste complète des métadonnées

https://hal-agrocampus-ouest.archives-ouvertes.fr/hal-00729379
Contributeur : Céline Martel <>
Soumis le : vendredi 5 avril 2013 - 15:19:16
Dernière modification le : mercredi 13 décembre 2017 - 14:26:02
Document(s) archivé(s) le : samedi 6 juillet 2013 - 02:50:10

Fichier

La_A_valuation_des_politiques_...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00729379, version 1

Citation

Eric Plottu, Béatrice Plottu. L'évaluation des politiques publiques. Un outil de prévention des crises. 10è journées françaises d'évaluation "l'évaluation des politiques publiques devant les défis d'une société en tension", Jun 2011, Nantes (FR), France. 〈hal-00729379〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

277

Téléchargements de fichiers

238