En vêlages groupés, allonger la lactation pour un vêlage tous les 18 mois : quelles conséquences sur les performances laitières ?

Résumé : Dans un troupeau laitier, il est difficile de maintenir un intervalle entre vêlages (IVV) de 12 mois lorsque la production laitière est élevée (Trou et al., 2010). De plus, après 10 mois de lactation, certaines vaches produisent encore plus de 20 kg de lait par jour. L'allongement volontaire de l'IVV peut donc être envisagé, mais quelles en sont les conséquences techniques et économiques ? Pour répondre à cette question, cette conduite est testée à la station expérimentale de Trévarez en comparant 2 lots en vêlages groupés, l'un dont l'IVV est de 12 mois et l'autre dont l'IVV est de 18 mois.
Document type :
Other publications
Complete list of metadatas

https://hal-agrocampus-ouest.archives-ouvertes.fr/hal-00729498
Contributor : Céline Martel <>
Submitted on : Friday, October 12, 2012 - 9:01:13 AM
Last modification on : Wednesday, March 21, 2018 - 4:08:10 PM
Long-term archiving on : Friday, December 16, 2016 - 11:17:38 AM

File

disenhaus.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-00729498, version 1

Citation

Valérie Brocard, Guylaine Trou, Benoit Portier, Jean François, Marylise Le Guenic, et al.. En vêlages groupés, allonger la lactation pour un vêlage tous les 18 mois : quelles conséquences sur les performances laitières ?. 2010, 164 p. ⟨hal-00729498⟩

Share

Metrics

Record views

237

Files downloads

305