Le Wilderness, une manière de voir et d'Etre à la nature sauvage. Le prisme paysage de Tremblant (Québec)

Résumé : Le Wilderness désigne une relation particulière à la nature, caractérisée par des représentations et des pratiques paysagères qui lui sont propres. Aujourd'hui, il influence fortement l'environnementalisme et tend vers une valeur étalon pour les sociétés occidentales. Il incarne un fond mythique dont la puissance évocatrice émane des grands espaces vierges de l'Amérique du Nord au XIXe siècle, notamment la forêt boréale du Canada. Dans ce pays, il emprunte différentes figures de paysages identitaires : du parc national à la station récréative en passant par la cabane au bord du lac. Au Québec, la divergence ou la complémentarité des scénarios présentés par le site de Mont-Tremblant déclinent les réalités enfantées par le mythe, poussé jusque dans ses retranchements. Ce mode de naturalité sera donc éclairé par l'analyse des représentations et des pratiques qui génèrent de tels paysages dits de Wilderness, permettant ainsi de mieux circonscrire le concept, et donc d'envisager son potentiel de pérennité et d'opérationnalité en matière de protection et de mise en valeur aujourd'hui.
Type de document :
Article dans une revue
Cahiers de géographie du Québec, Département de géographie de l'Université Laval, 2009, 53 (148), pp.27-46. 〈10.7202/038140ar〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-agrocampus-ouest.archives-ouvertes.fr/hal-00730000
Contributeur : Céline Martel <>
Soumis le : vendredi 7 septembre 2012 - 16:06:56
Dernière modification le : mercredi 4 avril 2018 - 15:26:15

Lien texte intégral

Identifiants

Citation

Fabienne Joliet, Peter Jacobs. Le Wilderness, une manière de voir et d'Etre à la nature sauvage. Le prisme paysage de Tremblant (Québec). Cahiers de géographie du Québec, Département de géographie de l'Université Laval, 2009, 53 (148), pp.27-46. 〈10.7202/038140ar〉. 〈hal-00730000〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

195