Stockage et dynamique de la matière organique apportée en grande quantité dans les sols urbains reconstitués

Résumé : L'intérêt de l'apport fréquent de faible quantité de matière organique exogène a été largement démontré en milieu agricole. En milieu urbain, dans les fosses de plantation des arbres d'alignement, la terre végétale est le plus souvent mélangée à un matériau organique pour améliorer les propriétés agronomiques du sol. Il est incorporé, avant la plantation, à des taux allant jusqu'à 50 % du volume total du mélange. Dans ces conditions, on peut se demander si l'effet positif de l'incorporation de matière organique est proportionnel à la dose introduite, et comment cet effet évolue dans le temps. Les mécanismes de décomposition de la matière organique ne sont-ils pas prépondérants par rapport à ceux de la stabilisation ? Pour répondre à cette question, et quantifier plus précisément l'effet de l'incorporation massive de matière organique sur les propriétés physiques du sol, nous avons mis en place en octobre 2004 un site expérimental à l'Institut National d'Horticulture, avec le soutien de l'ADEME. Les sols ont été reconstitués en 2 couches dans des bacs de 600L. La première couche (28 cm) est constituée d'un mélange de terre végétale avec un des trois produits organiques à tester (20% ou 40% en volume) : tourbe, compost de déchets verts et compost de boues et palettes. La deuxième couche (29 cm) est constituée uniquement de terre végétale sur 25 cm. Un témoin terre végétale seule a également été reconstitué. Plusieurs séries ont été réalisées, pour mesurer à 5, 12 et 24 mois après la mise en place, l'évolution de la matière organique (quantité, potentiel de minéralisation du carbone, fractionnement physique) et les propriétés physiques des sols (densité apparente, stabilité structurale, courbe de rétention, conductivité hydraulique à saturation). Les résultats d'évolution de la matière organique montrent que la teneur en matière organique diminue au cours du temps du fait de l'activité biologique des micro-organismes. Cette activité se traduit par un fractionnement physique de la matière organique avec une diminution de la teneur en carbone dans les fractions grossières et une accumulation dans les fractions fines. Conjointement, des modifications importantes de la composition biochimique de la matière organique apparaissent : augmentation de la teneur en solubles et diminution de la teneur en lignine dans les fractions de matière organique les plus grossières. Pour les mélanges à base de compost, ces changements s'accompagnent rapidement d'une diminution du potentiel de minéralisation de la matière organique. Pour les mélanges à bases de tourbe, le potentiel de minéralisation évolue peu, puis augmente la deuxième année, ce qui pourrait correspondre à une levée d'inhibition de la dégradation de la matière organique. Ces résultats montrent que l'activité microbienne s'est adaptée aux fortes quantités de matière organiques apportées et toute la matière organique facilement dégradable l'a été durant la première année avec des modifications qualitatives et quantitatives simultanées. Au cours de la deuxième année, les modifications de la matière organique sont surtout quantitatives et de faible amplitude et l'essentiel de la stabilisation par modification de la composition biochimique et/ou protection physique a été réalisé au cours de la première année.
Type de document :
Autre publication
L'intérêt de l'apport fréquent de faible quantité de matière organique exogène a été largement dé.. 2009, pp.100
Liste complète des métadonnées

https://hal-agrocampus-ouest.archives-ouvertes.fr/hal-00730076
Contributeur : Céline Martel <>
Soumis le : vendredi 7 septembre 2012 - 16:07:05
Dernière modification le : mercredi 21 mars 2018 - 16:08:05

Identifiants

  • HAL Id : hal-00730076, version 1

Citation

Virginie Caubel, Laure Vidal Beaudet, C. Grosbellet. Stockage et dynamique de la matière organique apportée en grande quantité dans les sols urbains reconstitués. L'intérêt de l'apport fréquent de faible quantité de matière organique exogène a été largement dé.. 2009, pp.100. 〈hal-00730076〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

271