Aire Marine Protégée, intérêt général environnemental et territoire, un rendez-vous manqué? Le cas de Mayotte

Résumé : Le Parc Naturel Marin de Mayotte a été créé en janvier 2010 à l’issue d’un processus rapide. Répondant à un intérêt général environnemental, comment cette initiative nationale s’est-elle ancrée dans le territoire, autour de la construction d’un projet de développement durable territorial et de la territorialisation de l’intérêt général moteur du projet ? Qu'est-ce qui fonde l’acceptabilité sociale du projet ? L’analyse du processus de construction du projet, puis des controverses mises en avant par les parties prenantes permet d’identifier des biais et fragilités dans la construction d’un intérêt général territorialisé. L’analyse est centrée sur les transactions fondatrices de l’acceptation du projet, le différentiel d’appropriation du projet selon les acteurs, la hiérarchisation des acteurs et enjeux, les biais de représentation au sein du « parlement de la mer » que constitue le conseil de gestion du parc, les enjeux et l’effectivité de la construction de nouvelles proximités organisées autour du parc. Nous en tirons des enseignements méthodologiques quant à la pertinence de la grille d’analyse employée, puis opérationnels quant aux moyens à mettre en œuvre en matière de concertation : celle-ci devra être ciblée sur des interfaces et fractures entre acteurs ancrés dans des mondes distincts.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-agrocampus-ouest.archives-ouvertes.fr/hal-01544545
Contributor : Catherine Cliquet <>
Submitted on : Wednesday, June 21, 2017 - 5:12:22 PM
Last modification on : Wednesday, June 5, 2019 - 1:52:43 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01544545, version 1

Citation

A. Cadoret, Jean-Eudes Beuret. Aire Marine Protégée, intérêt général environnemental et territoire, un rendez-vous manqué? Le cas de Mayotte. VertigO : La Revue Électronique en Sciences de l'Environnement, VertigO, 2016, 16 (1). ⟨hal-01544545⟩

Share

Metrics

Record views

236