À l'envers du Grand Blanc, le sens inuit du paysage : The Other Side of the Great White Cap, the Inuit Sense of Landscape

Résumé : ""Le Grand Blanc réfère au mythe occidental du pôle Nord. Nous allons ici aborder son «envers », du point de vue Inuit donc, considérant l'endroit comme sa représentationoccidentale familière. Ceci à travers les dimensions interculturelles croisées d'ordrecosmologique, esthétique et pratique qui permettent d'envisager le corps et les contours de la notion de paysage au sein des différentes cultures. Le « bout » de Grand Blanc exposé ici est situé au Nunavik, à l'est de l'Inuit belt du Canada, entre le Nunavut (anciennement la partie est des Territoires du Nord-Ouest) et leNunatsiavut (anciennement Labrador). Il constitue l'Extrême-Nord du Québec entre le 55°et le 63° degré nord. Endroit ou envers de l'Arctique, le Nunavik est « l'hypercentre d'unquestionnement civilisationnel » (Canobbio, 2009), notamment de deux points de vue canadiens : les Inuit1 qui représentent 80 % de la population, et les Blancs 10 % (les 10 %restant étant composés des populations autochtones Crie et Naskapie)"".
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-agrocampus-ouest.archives-ouvertes.fr/hal-01544550
Contributor : Catherine Cliquet <>
Submitted on : Wednesday, June 21, 2017 - 5:12:24 PM
Last modification on : Wednesday, June 5, 2019 - 1:52:39 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01544550, version 1

Citation

Fabienne Joliet. À l'envers du Grand Blanc, le sens inuit du paysage : The Other Side of the Great White Cap, the Inuit Sense of Landscape. Projets de paysage : revue scientifique sur la conception et l'aménagement de l'espace, Ecole nationale supérieure du paysage de Versailles, 2015, pp.19. ⟨hal-01544550⟩

Share

Metrics

Record views

309