Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Suivi de la recolonisation végétale spontanée des berges remaniées de la Sélune (Normandie, France), avant l’arasement de deux barrages: méthodologie pour une observatoire pérenne

Résumé : Dans le cadre de la restauration de la continuité écologique de la Sélune (Normandie, France), les grands barrages de Vezins et de la Roche-qui-boit seront arasés d’ici 2021. Afin de maintenir une bonne qualité des eaux en aval et d'éviter le charriage d'une grande quantité de sédiments dans la baie du Mont-Saint-Michel, ceux-ci sont retirés du lit mineur dans la retenue de Vezins, redonnant au fleuve son profil originel. Déposés sur certains tronçons de berges, à commencer par l’amont en 2017, les sédiments sont structurés en une banquette de débordement surmontée d’un talus d’environ 1 m de haut. Ces travaux d’ingénierie sont réalisés conjointement à la vidange progressive du lac. Les sédiments ainsi exondés constituent un milieu favorable à une végétation pionnière. La recolonisation végétale spontanée est suivie dès les premiers stades pour s'assurer du maintien des sédiments, mais aussi, suivre l’évolution des populations d’espèces rares initialement présentes, comme la limoselle (Limosella aquatica L.). Ces espèces liées au marnage et à l’exondation temporaire des berges, donc fortement menacées par l’ampleur des travaux, font l’objet de mesures de compensation ex situ. Cependant, un potentiel de conservation in situ mérite d’être étudié puisque des populations sont présentes sur un site finalement conservé en l’état et sur des mares apparues sur l’un des nouveaux talus. Ces enjeux justifient un suivi à long terme de la dynamique de repousse de la végétation des rives de la Sélune dont un protocole adapté à la diversité des contextes a pu être mis en place suite à des relevés floristiques effectués en octobre 2017 sur 5 sites impactés par les travaux. Cet Observatoire de la Revégétalisation des rives de la Sélune en Ecologie de la Restauration (ORSER) permettra de déterminer si la restauration passive de la vallée est envisageable, en tenant compte des nouveaux usages du territoire. Français
Complete list of metadatas

https://hal-agrocampus-ouest.archives-ouvertes.fr/hal-02414793
Contributor : Olivier Dupre <>
Submitted on : Monday, December 16, 2019 - 5:46:52 PM
Last modification on : Friday, September 4, 2020 - 9:10:21 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02414793, version 1

Citation

Morgane Pronost, Yoann Oury, Charlotte Ravot, Didier Le Coeur, Ivan Bernez. Suivi de la recolonisation végétale spontanée des berges remaniées de la Sélune (Normandie, France), avant l’arasement de deux barrages: méthodologie pour une observatoire pérenne. REVER9, Apr 2018, la Tour du Valat, France. ⟨hal-02414793⟩

Share

Metrics

Record views

58