Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le parc national de l’Ichkeul (Tunisie) : une zone humide rétrolittorale aux paysages vulnérabilisés

Abstract : Le parc national de l’Ichkeul est un espace lacustre rétrolittoral du nord-est de la Tunisie. Ce site est aujourd’hui patrimonialisé : réserve de biosphère, site Unesco et Ramsar, Parc national de Tunisie, zone Zico. En 1996, l’Unesco inscrit le bien sur la liste du patrimoine mondial en péril en raison de la dégradation des habitats écologiques. Une série d’enjeux et de préconisations sont alors identifiés et en partie pris en compte. Si le bien a retrouvé sa « valeur universelle exceptionnelle » en 2006, les vulnérabilités demeurent. La zone est étudiée selon une analyse géohistorique (XVIe-XXe siècle) dans l’objectif d’enrichir la compréhension de son évolution et d’aider à la recherche de pistes de gestion durable des territoires. Les sources retenues sont composées de films documentaires de la période coloniale, de cartes à petite échelle et d’écrits régionaux, de cartes topographiques à grande échelle, de cartes postales et de photographies obliques. Cela conduit à démontrer l’influence de la période du protectorat français dans l’amorce de la transformation des paysages et de la vulnérabilisation de l’ensemble rétrolittoral de Bizerte-Ichkeul.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-agrocampus-ouest.archives-ouvertes.fr/hal-02955367
Contributor : Olivier Dupre <>
Submitted on : Thursday, October 1, 2020 - 5:49:06 PM
Last modification on : Saturday, October 3, 2020 - 3:35:37 AM

Links full text

Identifiers

Citation

Nathalie Carcaud. Le parc national de l’Ichkeul (Tunisie) : une zone humide rétrolittorale aux paysages vulnérabilisés. Projets de paysage : revue scientifique sur la conception et l'aménagement de l'espace, Ecole nationale supérieure du paysage de Versailles, 2019, ⟨10.4000/paysage.522⟩. ⟨hal-02955367⟩

Share

Metrics

Record views

21